la Journée Internationale de Réduction des Risques de Catastrophes
A l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de Réduction des Risques de Catastrophes placée sous le thème « La Gouvernance des Risques de Catastrophes ». Le Ministre de l’Administration du Territoire et des Collectivité Autonomes M. MAHAMAT Ismaïl Chaïbo a fait une déclaration à cet effet, dans son bureau le jour 12 octobre 2020.
Voici l’intégralité de la déclaration :
Mesdames et Messieurs,
Chers Compatriotes
Le Tchad à l’instar des autres pays du monde célèbre pour la première fois la journée Internationale de Réduction des Risques de catastrophes placée sous le thème « La gouvernance des risques de catastrophes » Le choix de ce thème n’est pas fortuit car cette année la pandémie du coronavirus a endeuillé beaucoup de famille dans le monde.
En outre, notre pays le Tchad a enregistré ces derniers temps, des crises alimentaires et nutritionnelles, sanitaires et humanitaires, des inondations et des sécheresses.
Mesdames et Messieurs,
En effet, l’impact des catastrophes, à la fois en termes de fréquence et d’ampleur, a augmenté à l’échelle mondiale durant les trente dernières années.
Au Tchad, en 1988, des inondations ont été enregistrées dans une douzaine de régions, affectant 47,000 personnes environ. Celles de 2012, généralement appelées « inondations de N’Djamena » est l’une des plus grandes inondations connues au Tchad. Le bilan a été très lourd : 17 régions touchées, 466 423 personnes impactées, 255 719 hectares de cultures inondées, et une dizaine de milliers de maisons détruites.
Quant à la sècheresse, ses grands épisodes reviennent de manière cyclique et touchent l’ensemble du pays. Leur fréquence de retour devient de plus en plus réduite au niveau de la bande sahélienne notamment, celles de 2004, 2009 et de 2011 qui ont affectées plus de 2,5 millions d’habitants.
Mesdames et Messieurs,
Sur le plan sanitaire, le paludisme est la première cause de maladie et de mortalité des enfants de moins de 5 ans. En 2016, plus de 1 000 000 cas ont été notifiés. Les données de 2011 ont indiqué 528 528 cas et 1 220 décès, soit une létalité de 0,2%.
En ce qui concerne la production céréalière, les résultats du cadre harmonisé de mars 2019 estiment à 3 021 973 tonnes contre 2 862 610 pour l’année 2017/2018. Cette production est en hausse dans la zone sahélienne contrairement à la zone soudanaise avec respectivement une augmentation 19,5% et une baisse de 4%. La malnutrition reste préoccupante dans la plupart des provinces du Tchad avec une prévalence nationale de la malnutrition aigüe globale de 12,9% au-dessus du seuil d’alerte de 10% fixé par l’OMS en 2019.
Sur le plan sécuritaire, de Janvier à Décembre 2017, 580 000 personnes sont encore présentes dans les camps de réfugiés / déplacés. Elles sont réparties en 389 000 réfugiés, 87 000 retournés et 322 ressortissants de pays tiers en provenance du Nigeria, Soudan et RCA. Les déplacés internes du Bassin du Lac Tchad sont au nombre de 105 000.
Mesdames et Messieurs,
Pour faire face à la situation, le Gouvernement de la République du Tchad, sous l’égide du Maréchal du Tchad, IDRISS DEBY ITNO, Président de la République, Chef de l’État, Chef du Gouvernement, a décidé de l’élaboration du Plan National de Développement (PND 2017-2021), décliné de la Vision 2030, le Tchad que Nous voulons. La réduction de risques des catastrophes s’inscrit parfaitement dans le quatrième axe stratégique du PND 2017-2021, « Améliorer la qualité de vie de la population tchadienne ».
En effet, notre le pays le Tchad, a adhéré au Cadre de Sendai pour la réduction des risques de catastrophe (2015-2030) adopté à la troisième Conférence mondiale des Nations Unies sur la réduction des risques de catastrophe, à Sendai au Japon.
Par ailleurs, l’Assemblée Générale des Nations Unies a désigné le 13 octobre comme Journée Internationale de Prévention des catastrophes, afin de promouvoir une culture mondiale de réduction des risques de catastrophes en 1989.
Mesdames et Messieurs,
Aussi, à l’instar de la communauté internationale, le Tchad avec l’appui du Système des Nations Unies, commémore demain 13 octobre 2020, la journée internationale de prévention des catastrophes, sous le thème « La gouvernance des risques de catastrophes », année marquée par la pandémie à Coronavirus.
Tel est, Mesdames, Messieurs, mes chers compatriotes, le message que le Gouvernement de la République du Tchad, adresse à la population pour la promotion de la culture de risques de catastrophes dans notre pays.